Synthèse personelle Quentin Roussel

Synthèse personnelle TPE   Synthèse personnelle TPE 

Au cours des séances de TPE, nous avons, à maintes reprises, changé de sujet, avant d’arriver à notre sujet final : les abeilles, nous sommes d’abord passés par :

  • Les énergies renouvelables et nucléaires et leur impact sur l’environnement…
  • Puis, nous nous sommes orientés vers le bilan sanitaire des centrales nucléaires et solaire…
  • Ces sujets étant, trop « physique » pour l’équipe enseignante, nous nous sommes dirigés vers le bilan sanitaire et environnemental de la catastrophe de Tchernobyl…
  • Ce sujet étant considéré comme trop pointu, nous avons souhaité étudier la relation entre Tchernobyl et l’augmentation du nombre de cataractes…
  • Apres réflexion de groupe, nous avons choisis d’isoler la cataracte pour en faire notre sujet de TPE…
  • Après avoir fait des recherches dans le domaine de la cataracte, nous nous sommes posé la question de savoir si nous aimions vraiment notre sujet et si, comme nous en étions à zéro, il ne valait pas mieux prendre un sujet qui nous plaise à tous.
  • Enfin, après mure réflexion, nous nous sommes dis que le sujet qui nous intéresserait tous et qui soit considéré en tant que SVT était : les abeilles et leur vie plus précisément les abeilles à Paris…

 

   Nous avons donc finalement choisi les abeilles et plus particulièrement les abeilles et la ville car nous avons lu, vu, entendu que les abeilles étaient en voie de disparition et qu’elles migraient vers des milieux plus urbains. Nous avions déjà remarqué les ruches des parcs Georges Brassens et Luxembourg. Ces ruches implantées en ville nous ont poussés vers un point essentiel de notre sujet : la ville. Enfin, ce sujet était celui qui paraissait le mieux à notre équipe. De plus, ce sujet est d’actualité car tout le monde est au courant, les abeilles représentent un enjeu des plus importants car sur notre planète, la majeure partie des plantes se reproduisent uniquement par les abeilles. Déjà, Albert Einstein avait pris conscience de l’importance de ces insectes : « Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre ». 

      Nous avons choisi la problématique suivante : En quoi la ville est un refuge fiable et durable pour les abeilles ? ? Nous répondrons à ce sujet en traitant séparément les abeilles, leur vie et leurs caractéristiques, et la ville à travers l’exemple de Paris. 

      Nous avons travaillé en trinôme dans les recherches, chacun devait faire des recherches de son coté sur les abeilles en général puis sur  les abeilles à Paris. Ensuite, nous mettions toutes nos recherches en commun et décidions de nos axes ainsi que de nos sous parties. Apes quoi, nous nous sommes réparti les taches de manière équitable, chacun devant effectuer des recherches plus pointues sur le sujet. Enfin, nous rédigions chacun notre partie pour la soumettre à l’ensemble du groupe. 

      Dans le groupe, participé à l’élaboration et la mise en page de la production : le site internet. J’ai réalisé les parties suivantes : « Quelques chiffres », « la communication  chez les abeilles » et « l’écosystème parisien ». En fin, j’ai créé avec l’aide de Clément Berti, le support papier. Sur le site internet, j’ai organisé et créé l’album photo et le glossaire. 

      Au cours de ce TPE, je me suis beaucoup enrichi, en effet ce travail m’a permis de mieux connaitre le fonctionnement de la vie des abeilles et l’enjeu que ces petits insectes représentaient. De plus j’ai appris la raison de  la présence des nombreuses ruches dans Paris ainsi que la raison de la mort et fuite des abeilles de la campagne. J’ai aussi compris leur mode de communication. J’ai compris, à travers l’exemple de Paris, pourquoi les villes sont des milieux de sauvegarde de la population d’abeilles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×