Synthèse personnelle Clément B

 Synthèse personnelle

Au cours des séances de TPE, nous avons, à maintes reprises, changé de sujet, avant d’arriver à notre sujet final : les abeilles. Nous sommes d’abord passés par :

  • Les énergies renouvelables et nucléaires et leur impact sur l’environnement…
  • Puis, nous nous sommes orientés vers le bilan sanitaire des centrales nucléaires et solaires…
  • Ce sujet étant, trop "Physique" par rapport aux matières imposées, nous nous sommes dirigés vers le bilan sanitaire et environnemental de la catastrophe de Tchernobyl…
  • Celui-ci étant considéré comme trop pointu, nous avons souhaité étudier la relation entre Tchernobyl et l’augmentation du nombre de cataractes…
  • Après une réflexion de groupe, nous avons choisi de rechercher un sujet qui nous intéressait et que nous aurions plaisir à approfondir.
  • Enfin, après mûre réflexion, nous nous sommes dit que ce qui nous intéresserait tous et pourrait être rattaché aux SVT concernerait : les abeilles et leur vie, et plus précisément les abeilles à Paris…
    Ce sujet est pour moi très intéressant car il est d’actualité, et que les abeilles représentent véritablement l’avenir de la planète. On en parle beaucoup dans les médias, de nombreux journaux s’y intéressent, et cette question sur la survie des abeilles est véritablement un enjeu mondial. De plus, résidant à côté d’un parc où des ruches sont installées,  j’ai voulu savoir si oui ou non ces ruchers en ville avaient un bon rendement, si le miel était pollué, etc. 

     Nous somme donc tombés sur la problématisue suivante : En quoi la ville est-elle un refuge fiable et durable pour les abeilles ? Elles sont des êtres vivants qui ont une morphologie, un mode de vie particulier, et leur influence directe sur l’environnement relève de l'étude des SVT. Enfin pour faire un lien avec les mathématiques, nous avons inséré des graphiques, des schémas et des pourcentages. 

      Nous avons travaillé en trinôme dans nos recherches, chacun devant faire des recherches de son côté sur les abeilles en général, puis sur leur vie à Paris. Ensuite, nous mettions toutes nos recherches en commun et décidions de nos axes et sous-parties. Cependant chacun de nous réalisait des recherches plus pointues sur un ou plusieurs sujets.

      J’ai réalisé dans ce trînome la partie « Paris, refuge pour les abeilles », « Paris, un exemple durable » et enfin «  Pollution du miel parisien ». J’ai aussi contribué à la mise en page du site internet. J’ai enfin élaboré la conclusion et, avec l’aide de Quentin Roussel, le support papier… Sur le site internet j’ai réalisé la page  « Citation » et la bibliographie.

      Ce TPE m’a beaucoup enrichi. En effet j’ai mieux compris les raisons de la mort des abeilles en campagne. J’ai aussi mieux cerné  leur mode de vie et leurs moyens de communication. J’ai aussi saisi l’enjeu de leur sauvegarde, pour la planète. Enfin, j’ai compris pourquoi les villes, à travers l’exemple de Paris étaient un lieu agréable et idéal en terme de végétation florale pour les abeilles. Enfin j’ai pu répondre à ma question initiale : le miel de la ville est il pollué ? Non, ou plutôt si, mais en très faible quantité, innofensive pour l’homme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site